Fermer
Loading
Fermer

Fermer
You consult a document to analyse its content and determine whether it is useful for your teaching purposes. You order a document to use it in class. Note that the use of certain cases is subject to charges. These cases are easily identified by our business partners’ logos. When you want to use one of these cases in an educational context, you are redirected to the trading partner with which you will carry out the transaction.

Autobus Lion (A et B)

Case 9 50 2017 001A-B
Case published in the International Journal of Case Studies in Management, Vol. 15, No. 2
Languages : 
  • French
Keywords: 
  • Fournisseurs,
  • Stratégie d’approvisionnement,
  • Achats,
  • Coûts,
  • Pouvoir
Year of production : 
2016
Registration date : 
22 March 2017
Teaching notes included : 
Yes
Case document count : 
2
Abstract

Autobus Lion est un nouveau joueur dans l’industrie de la production d’autobus scolaires. Située à Saint-Jérôme dans la région des Laurentides (Québec), l’entreprise a démarré ses activités en 2008, au moment où une grave crise frappait l’économie mondiale. Quant au modèle de production industrielle, elle a choisi de s’appuyer sur ses fournisseurs : Autobus Lion sera donc principalement un assembleur de composants et de modules. Dans ces circonstances, la gestion des fournisseurs prend une dimension critique. Ainsi, décliné en deux documents : « (A) Stratégie d’approvisionnement et les relations de pouvoir avec les fournisseurs » et B) « Gérer un fournisseur difficile et... critique », ce cas explore différentes facettes de la stratégie d’approvisionnement. Par la description de l’entreprise et de ses pratiques de gestion des approvisionnements, le cas A permet d’aborder les concepts de stratégie d’entreprise, de stratégie d’approvisionnement et de coût total. La conclusion du cas A introduit la dimension dynamique des relations d’affaires entre un acheteur et ses fournisseurs, quand l’acheteur s’interroge sur la nécessité d’imposer des contraintes à des fournisseurs pour répondre aux exigences de coûts de l’industrie. Cette volonté se heurte au fait que ces mêmes fournisseurs ont été « conciliants » lors du démarrage de l’entreprise et qu’il y a peut-être une limite à leur soutirer des bénéfices supplémentaires. Le cas B poursuit cette idée de relation avec eux en utilisant la situation spécifique d’un fournisseur qui offre une composante essentielle d’un véhicule scolaire. Ce court cas permet d’introduire le concept de portefeuille d’achats, et ainsi de voir qu’un acheteur ne peut traiter de la même façon toutes ses sources d’approvisionnement.

Primary domain : 
Logistics and operations management
Secondary domain : 
Management  - Organizational behaviour
Sectors : 
  • Transportation and warehousing
Source : 
HEC Montréal
Type : 
Traditional case (Decision-making case)
Type of data used in the production of the case : 
Factual data that is not public wherein the identity of the company/person is disclosed
Event location : 
Québec, Canada
Year of start of the event : 
2013
Year the event ended : 
2013
Business size : 
Small- and medium-sized
Main themes covered

Les cas A et B permettent d’apprécier une partie des ramifications du concept de stratégie en approvisionnement. Les deux cas font des liens avec la stratégie, les objectifs qui se rapportent au coût total, l’évolution des relations de pouvoir entre les partenaires d’affaires, les enjeux éthiques et le concept de portefeuille d’achats.

Teaching objectives
  1. Définir le concept de stratégie d’approvisionnement et voir ses liens avec celui de stratégie d’entreprise.
  2. Comprendre comment le concept de coût total peut aider à définir la stratégie d’approvisionnement.
  3. Démontrer que les relations d’affaires entre un acheteur et ses fournisseurs évoluent selon les aléas de l’environnement économique.
  4. Comprendre les implications du concept de portefeuille d’achats comme outil synthèse de la stratégie d’approvisionnement.
Concepts and theories related to the case
  • La stratégie d’approvisionnement
  • Le coût total, le portefeuille d’achats et les sources de pouvoir à l’intérieur de la chaîne d’approvisionnement