Francine Lelièvre et Pointe-à-Callière, Musée d'archéologie et d'histoire de Montréal (2002)

Numéro de cas : 9 40 2003 015
Cas publié dans la Revue internationale de cas en gestion, vol. 2, no 2
    Gagnant du prix Alma-Lepage
Date :  2004-10-15
Notes pédagogiques incluses :  Oui
Résumé

Avec une fréquentation annuelle dépasant les 250 000 visiteurs, Pointe-à-Callière, Musée d'archéologie et d'histoire de Montréal, se situe aujourd'hui au deuxième rang des musées les plus fréquentés de Montréal - après le Musée des beaux-arts de la rue Sherbrooke. Autres indices révélateurs du succès du Musée depuis son ouverture au printemps 1992, de nombreux prix et récompenses ont été attribués à Pointe-à-Callière et à sa fondatrice et directrice, Francine Lelièvre. À titre d'exemple, la programmation commémorative 1701 La Grande Paix de Montréal, qui a suscité en 2001 une très forte participation du public, a été unanimement saluée par la critique, la communauté des musées québécois, les visiteurs et les plus hautes instances du gouvernement du Québec, pour sa qualité et son impact. Ce cas retrace le parcours exceptionnel de Francine Lelièvre qui a une contribution remarquable à la mise en valeur du patrimoine archéologique et qui a fait un succès de ce musée d'archéologie et d'histoire.

Discipline principal :  Management
Discipline secondaire :  Non disponible
Secteurs d'activité :  Culture, Arts, spectacles et loisirs
Type de document :  Cas traditionnel 
Lieu de l'événement :  Montréal
Année de début de l'événement :  1990
Année de fin de l'événement :  2002
Taille de l'entreprise :  Petite